Pathologie du genou

 

 

La rupture du ligament croisé antérieur ( LCA)

 

 

Le ligament croisé antérieur est un ligament situé au centre du genou ayant un rôle important dans sa stabilité. Cela veut dire qu’il assure une ``solidité`` de l’articulation lorsque celle-ci subit un stress. Dans certains sports ou lors d’une chute, ce dernier peut se déchirer et causer une douleur et une instabilité immédiate qui pourra engendrer des dommages supplémentaires à votre genou si elle persiste: arthrose, risque de déchirure méniscale et de fracture ostéochondrale.

 

Sa rupture complète peut être traitée par chirurgie à l’aide d’une greffe provenant de votre propre tissus tendineux qui deviendra le nouveau ligament, nous appelons cela une reconstruction du LCA. Cette greffe possèdera au bout d’un an environ les même caractéristiques que votre ancien LCA. C’est en discutant avec votre orthopédiste que vous saurez si vous êtes candidat ou non pour une chirurgie, cette décision dépendra de vos exigences (travail, loisirs) et de votre disponibilité physique et psychologique.

 

En 2010, il y a eu 150 000 reconstructions du LCA aux États-Unis surtout chez les sportifs avec âge moyen de 25 ans. La cause la plus fréquente est la chute en ski alpin.

 

La déchirure peut se produire avec ou sans contact sur le genou. Ce dernier peut être amené de facon brusque en flexion (genou plié)et rotation ou en extension complète( genou déplié).

 

 

Au moment de la blessure , nous remarquons souvent ces éléments:

 

-  On peut entendre un snap

-  Une douleur immédiate apparaît

-  Apparition d’un gonflement rapide

-  Impotence fonctionnelle ( boiterie importante)

 

Le professionnel de la physiothérapie peut  vous aider dans les 2 phases de la période suivant une déchirure complète de votre LCA: la phase préopératoire et la phase postopératoire.

 

 

Avant une chirurgie, il est important:

 

- De diminuer l’enflure et la douleur

- De préserver la mobilité articulaire et la masse musculaire autant que possible

- De préserver la proprioception ( reconnaissance de la position de notre corps dans  

   l’espace)

-  D’ajuster les aides à la marche et bien enseigner leur utilisation

 

Après la chirurgie, les objectifs de traitement tiennent compte des besoins du patient et de ses attentes. La réadaptation de votre genou afin d’obtenir un ligament près de sa force maximale se fera sur une période de 12 mois. Cependant, environ une dizaine de rendez-vous seront nécessaire afin de faire un suivi postopératoire adéquat. 

 

La physiothérapie permettra à cette étape:

 

-  Reprise des éléments préopératoire ( diminuer enflure et douleur) qui seront plus

    importants dans les premières semaines

- De retrouver graduellement la mobilité, force et stabilité du genou mais aussi des

   articulations sus et sous jacentes

- De retrouver une bonne répartition de la mise en charge sur le membre inférieur

   atteint.

- De rééduquer la marche dans ses différentes étapes(béquilles, cane, sans aide)

- De rééduquer la fonction et permettre un retour aux activités sportives.

 

Au début, le rôle de l’intervenant en physiothérapie sera plutôt de s’assurer qu’il n’y a pas de complication et de travailler les 4 premiers éléments énumérés ci-dessus. Par la suite, Il continuera surtout son  rôle de ``coach`` afin de vous donner de nouveaux exercices nécessaires qui feront en sorte que votre membre inférieur retrouve sa fonction optimale, pour cela il est primordial que vous soyez fidèle à vos exercices.

 

 

C’est le fait de travailler sur tous ces éléments qui fera en sorte que votre genou opéré retrouvera une stabilité statique et dynamique  se rapprochant le plus de votre normale avant votre chirurgie. Le professionnel de la physiothérapie est le seul intervenant qui possède l’ensemble des connaissances nécessaires afin de retrouver un genou optimal.

 

Son expertise permettra de repérer les complications possibles comme la thrombophlébite, la contracture du tendon rotulien(IPCS), hématomes, infections, algodystrophies et les raideurs causées par des adhérences.

 

 

Stéphane Richard T.R.P.

Responsable du programme de réadaptation du membre inférieur pour Clinique Physiotech

 

1) http://genou.com/LCA.htm

 

     

2)http://www.fmoq.org/Lists/FMOQDocumentLibrary/fr/Le%20M%C3%A9decin%2   0du%20Qu%C3%A9bec/Archives/2000%20-%202009/041-046BELZILE20703.pdf

 

3)http://genou.com/lcasuites.htm

 

 

 

 

Références: Formation sur les pathologies musculosquelettiques du membre inférieur: 

                    intervention en physiothérapie- Partie 1: Genou.

 

                    Auteur: Michèle Giguère, pht

PATHOLOGIE DU GENOU