CHOISIR DES CHAUSSURES POUR SON ENFANT : SE POSER LES BONNES QUESTIONS POUR PARTIR DU BON PIED

Choisir des chaussures pour son enfant

Choisir des chaussures pour son enfant est souvent un casse-tête. Les questions se bousculent, les modèles sont nombreux et les envies des enfants sont la plupart du temps différentes des exigences des parents. Bref, on ne sait plus quoi acheter !

Élise Larouche est physiothérapeute depuis 15 ans. Dans cet article, elle répond aux principales questions qu’il faut se poser avant de choisir les prochaines chaussures de vos enfants.

À quel âge mon enfant doit-il commencer à porter des chaussures?

La plupart du temps, avant que votre enfant commence à marcher seul ou en s’appuyant sur les meubles, il est recommandé de le laisser pieds nus. Cette pratique permet de ne pas nuire à la fluidité de ses transferts de positions au sol. Les chaussures serviront principalement à le protéger du froid et, selon la surface, à éviter qu’il se salisse les pieds ou encore qu’il se blesse. 

Une fois que votre enfant commence à marcher, le port des chaussures devient plus important. Cependant, afin de ne pas contraindre le développement du pied, les chaussures doivent être souples, bien ajustées et avoir des semelles antidérapantes.

Des périodes de marche pieds nus à la maison (au retour de la garderie, dans le jardin, à la sortie du bain, etc.) peuvent également s’ajouter aux périodes de marche avec chaussures. Évitez aussi le port exclusif de bas sur les planchers glissants pour l’enfant en apprentissage de la marche, car il sera moins stable et risquera de chuter.

Le saviez-vous?

Le pied d’un enfant est immature au moins jusqu’à 3 ans, il ne faut donc pas s’inquiéter de la persistance d’un pied plat jusqu’à cet âge.

 

Quelles sont les qualités indispensables d’une bonne chaussure?

Quand vous commencez à mettre des chaussures à votre enfant, il est important que la chaussure soit la plus souple et la plus légère possible afin d’éviter de contraindre le pied. Il faut que la chaussure s’adapte au pied de l’enfant et non l’inverse. Il ne faut pas que l’enfant se comporte différemment quand il a ses chaussures aux pieds (s’agripper par les orteils pour garder la chaussure au pied, changer la position du pied pour tenir la chaussure, etc.).

 

Astuces

Pour savoir si une chaussure est assez flexible, prenez-la dans votre main et essayez de la plier. S’il est facile de la plier et de la manipuler ainsi, la chaussure devrait être assez flexible pour votre enfant. Évitez les chaussures avec des semelles trop rigides.

Dois-je choisir des attaches en velcro ou des lacets?

L’attache de la chaussure doit permettre de l’ajuster en largeur au pied de l’enfant, mais aussi de stabiliser l’enfant dans sa chaussure. En partant de ce principe, il n’y a pas vraiment de meilleures solutions entre les attaches en velcro ou les lacets. Votre choix dépendra du niveau d’apprentissage de votre enfant. En effet, lorsque vous choisissez une chaussure, votre objectif est que votre enfant soit autonome et qu’il puisse l’enlever et la remettre tout seul.

À partir de 2-3 ans, les attaches en velcro peuvent par conséquent s’avérer préférables pour favoriser l’autonomie de l’enfant. Les lacets ne sont pas pour autant proscrits, mais vous devez vous assurer que votre enfant saura attacher et détacher ses lacets afin qu’il mette et enlève ses chaussures tout seul.

À partir de 5 ans, l’apprentissage des lacets est à privilégier afin de développer sa motricité fine. Gardez en tête qu’un enfant est toujours en train d’apprendre ; de ce fait, pensez à montrer l’exemple. N’enfilez pas vos chaussures sans détacher vos lacets ou ne laissez pas vos lacets défaits quand vous marchez.

Si votre enfant souhaite porter des ballerines, il en existe avec un élastique qui permettra de bien tenir le pied de l’enfant. Rappelez-vous que ce type de chaussure n’est pas conçu pour faire de longues marches ni des randonnées, mais bien pour être utilisées à la maison ou pour les sorties du quotidien.

Comment mon enfant utilisera-t-il ses chaussures?

Le choix d’une paire de chaussures dépend aussi du contexte dans lequel elles seront utilisées. S’il s’agit de chaussures pour jouer dehors et faire des activités sportives, n’hésitez pas à choisir un matériau robuste, mais qui permet aux pieds de l’enfant de respirer.

Si votre enfant va à la garderie, informez-vous sur ses activités et sur l’utilisation des chaussures. Certaines garderies laissent les enfants pieds nus dans les pouponnières, d’autres permettent aux enfants de jouer dehors sur différents types de terrains (béton, herbe, sable, etc.).

 

Comment savoir si mon enfant est bien dans ses chaussures?

Un enfant n’aura pas toujours tendance à verbaliser son ressenti. Il est donc important de l’observer lorsqu’il essaye ses chaussures au magasin, mais aussi lors des premières utilisations à la maison. En effet, comme votre enfant peut se sentir gêné dans un magasin, il n’aura pas le même comportement qu’à la maison.

Pour savoir si la chaussure est bien adaptée aux pieds de votre enfant, n’hésitez pas à comparer son comportement lorsqu’il est pieds nus et lorsqu’il porte ses chaussures. Pour ce faire, encouragez-le à marcher, à courir et à sauter (d’abord sans ses chaussures et après avec ses chaussures). Rien ne devrait changer dans la posture et la démarche de votre enfant. Il est aussi très important d’essayer les deux chaussures en même temps.

Pour vous assurer que votre enfant portera ses chaussures, il faut qu’il les aime et qu’il se sente bien dedans. Un enfant qui retire souvent ses chaussures peut indiquer par là qu’il ne s’y sent pas bien à l’intérieur.

Enfin, il est également recommandé de vous adapter aux particularités de votre enfant :

  • Pour un enfant qui a tendance à marcher sur la pointe des pieds, ne choisissez pas des chaussures avec des talons plus hauts (chaussures rembourrées vers l’arrière), car cela risque de l’inciter à continuer à marcher de la sorte, pouvant causer une perte de souplesse du tendon d’Achille.
  • Pour un enfant qui manque d’endurance, il est préférable de ne pas utiliser une chaussure trop plate et trop rigide. Elle doit être flexible et aérodynamique pour favoriser la propulsion. Une semelle coussinée pourrait aussi aider.
  • Pour les enfants qui ont tendance à s’asseoir constamment avec les jambes en W (position courante, mais qui n’est pas recommandée), il est très important d’éviter les chaussures rigides qui maintiendront l’enfant dans cette position. Ce dernier aura alors plus de mal à se relever et à corriger sa position. Optez plutôt pour des chaussures très flexibles qui faciliteront le changement de position et l’aideront à se défaire de cette habitude.

Si vous avez des doutes ou des questionnements quant au choix des chaussures pour votre enfant ou concernant le développement de ses pieds, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la physiothérapie ou encore un professionnel de la santé spécialisé dans ce domaine.

 

Élise Larouche est physiothérapeute depuis 15 ans et poursuit une carrière dans le domaine de la rééducation posturale globale (RPG). Devenue maman en 2009, elle commence alors à s’intéresser à l’approche neurodéveloppementale de l’enfant. Depuis, elle est travailleuse autonome et exerce sa profession auprès des enfants et des parents afin d’aider le développement global.


Retour à tous les articles »


Veuillez noter que les informations proposées dans cet article représentent les opinions de professionnels de la physiothérapie reconnus pour leur expérience et leurs compétences dans le domaine. Ces propos ne doivent cependant pas être considérés comme une position officielle de l’Ordre sur un sujet donné.

Si vous souhaitez participer à la réalisation d’un de nos prochains articles de blogue, nous vous invitons à nous écrire à communications@oppq.qc.ca.

 

CHOISIR DES CHAUSSURES POUR SON ENFANT : SE POSER LES BONNES QUESTIONS POUR PARTIR DU BON PIED