ENTORSE DE LA CHEVILLE : CONNAISSEZ-VOUS LA MÉTHODE RICE?

10 juillet 2015 | Physiothérapie | Santé |

 

L’entorse à la cheville est une blessure fréquente que beaucoup de personnes subiront au cours de leur vie. Si elle peut survenir lors de la pratique d’un sport (course à pied, soccer, etc.), elle peut également arriver lors de nombreuses activités de la vie quotidienne.

En fonction de la gravité de l’entorse, un ou plusieurs ligaments qui relient les os de la cheville peuvent être étirés et même déchirés. Les mouvements de la cheville peuvent alors devenir douloureux, et vous pouvez observer une enflure et une ecchymose. Vous pouvez également avoir de la difficulté à supporter votre poids et à marcher. 

Même si l’intervention d’un professionnel de la santé est fortement recommandée lors d’une entorse de la cheville, il n’est pas toujours facile d’y avoir accès rapidement. Le billet d’aujourd’hui vous propose donc d’en apprendre davantage sur la méthode RICE, qui vous permettra de mieux gérer votre blessure dans les premières heures (48 à 72 heures) où elle survient. 

La méthode RICE

Pendant les premières heures suivant la blessure, il est important de favoriser le processus de guérison afin d’éviter les complications. Rappelez-vous que même si l’entorse est légère, elle peut s’aggraver si elle n’est pas traitée correctement. La méthode RICE est une approche efficace dans les premières 48 à 72 heures :

R – REST (REPOS)

À la suite d’une entorse, il est important de laisser à votre corps le temps de récupérer et de guérir afin de ne pas aggraver la blessure ou encore d’en engendrer de nouvelles. Diminuez l’exercice et évitez de faire des mouvements qui vous sont douloureux. 

I – ICE (GLACE)

La glace aide à diminuer la douleur. Vous pouvez donc appliquer de la glace sur la zone blessée pendant 15 minutes, et ce, à toutes les 2 ou 3 heures. 

C – COMPRESSION

Il est recommandé d’utiliser un bandage compressif ou encore une chevillière afin de diminuer l’enflure. Pour réaliser cette compression, vous aurez besoin d’un bandage élastique, que vous trouverez en pharmacie, et d’une agrafe. Vous pouvez effectuer cette compression le jour et retirer le bandage la nuit.

La méthode pour réaliser le bandage est simple, mais il est important de ne pas trop le serrer afin d’éviter de couper la circulation sanguine. Voici comment effectuer votre bandage :

  1. Commencez votre bandage en dessous des orteils.
  2. Commencez à enrouler votre bande autour du pied en vous dirigeant vers le talon. Superposez la bande en prenant soin de ne pas faire de plis.
  3. À l’approche du talon, effectuez un huit et répétez à quelques reprises pour recouvrir toute la cheville.
  4. Terminez en roulant quelques bandes au-dessus de la cheville et fixez-le avec votre agrafe.

E-ELEVATION (ÉLÉVATION)

L’élévation est aussi une étape importante, car elle permet au liquide (enflure) de se drainer sous l’effet de la gravité tout en favorisant la circulation sanguine. Élevez votre jambe lorsque vous êtes en position assise le jour et déposez votre cheville sur un oreiller pendant la nuit.

Enfin, il est important de préciser que la méthode RICE est une première étape dans les 48 à 72 heures après la blessure. Si les symptômes persistent et que vous ne constatez pas d’amélioration, consultez un médecin ou un professionnel de la physiothérapie afin de déterminer la gravité de votre blessure. En évaluant votre condition, ce professionnel pourra vous guider vers le meilleur traitement possible et ainsi vous assurer une meilleure guérison tout en évitant que votre blessure ne devienne récurrente.

Pour trouver un professionnel de la physiothérapie près de chez vous, consultez notre outil de recherche ici.

Source : Prévenir et traiter les blessures aux chevilles, blogue de l’OPPQ

ENTORSE DE LA CHEVILLE : CONNAISSEZ-VOUS LA MÉTHODE RICE?